allcat

Quelles sont les limites de la reconnaissance automatique du substrat avec un permascope?

Imprimer cette pageImprimer cette page

<h1>Quelles sont les limites de la reconnaissance automatique du substrat avec un permascope?</h1>

Les permascopes disposant de sondes à double technologies, courant de Foucult et induction magnétique, n'ont pas de difficultés à faire la différence les substrats. Ils mesureront l'épaisseur de revêtement précisement que ce soit de la peinture sur de l'acier ou sur un matériau non ferreux.

Cependant, il n'existe pas de règles spéciales pour reconnaitre quand deux revêtement sont appliqués simultanément sur de l'acier. Par exmeple si vous avez une couche de peinture et une couche de zinc :

  • Les courants de Foucault est bien sur utilisé pour mesurer l'épaisseur de peinture sur le zinc
  • L'induction magnétique est celui que vous utilisez pour mesurer l'épaisseur des deux couches non magnétiques (peinture et zinc)

Dans ce cas, il n'est pas possible de prévoir dans quel mode de mesure le permascope va prendre ses mesures si vous êtes en mode automatique. Cela dépendra principalement de l'épaisseur de peinture et de zinc que vous avez. Le résultat de la mesure en mode automatique peut donc être très approximatif et ne devrait pas être utilisé. Pour ce type de mesure vous devez passer sur un mode manuel et choisir quelle technologie vous utilisez en fonction de ce que vous voulez mesurer.